Quand les mutuelles santé s’adaptent aux besoins des TNS

Quand les mutuelles santé s’adaptent aux besoins des TNS

En matière de dépenses de santé et mutuelle, les artisans ne sont pas concernés par l’Accord National Interprofessionnel (ANI). Ils relèvent du régime des TNS (travailleurs non-salariés), qui leur permet de bénéficier d’un régime obligatoire. Selon leurs besoins, ils peuvent opter également pour une complémentaire santé.

La complémentaire santé offre aux artisans une meilleure couverture pour leurs frais de santé. Elle est très efficace en cas d’accident de travail et de maladie. De plus, les assureurs proposent des formules intéressantes selon l’âge, les particularités du métier de chaque artisan, ses besoins ainsi que les besoins de sa famille.

Les particularités du régime d’artisan

Depuis janvier 2018, les artisans sont intégrés au régime de la Sécurité Sociale pour les indépendants et leur niveau de prise en charge est similaire à celui des salariés. Cependant, ils rencontrent des difficultés en cas d’accident de travail et d’arrêt maladie. S’ils perdent leur emploi, le régime des TNS offre également un niveau de couverture insuffisant, ce qui pousse de nombreux artisans à souscrire une complémentaire santé.

Tandis que le régime des TNS est gourmand en cotisations, les artisans parviennent à trouver des complémentaires à des tarifs intéressants. Les complémentaires deviennent très avantageuses en cas d’arrêt maladie. Les assureurs font également des offres intéressantes pour les consultations chez un spécialiste, l’hospitalisation et la réalisation d’appareils auditifs. Les adeptes des médecines douces pourront bénéficier d’un remboursement intéressant pour leurs séances thérapeutiques.

Quels sont les besoins santé de l’artisan peintre ?

L’artisan peintre prend en charge divers travaux qui relèvent de la pose de revêtements des mures et des sols ainsi que de la rénovation. Ils peuvent travailler à leur compte, dans une société ou encore en partenariat avec un cabinet d’architecture. Les travaux se déroulent en général à l’intérieur, mais il peut parfois être amené à travailler en hauteur.

Quelle que soit la nature de ses interventions, le décorateur est exposé à des accidents de travail, à des maladies chroniques et aux allergies due à l’odeur des produits qu’il utilise régulièrement. En raison des horaires de travail qui changent en permanence et des gestes répétitifs qu’ils doivent réaliser, de nombreux les artisans sont confrontés à des problèmes de santé spécifiques à leur métier.

Un accident de travail peut entraîner chez l’artisans plusieurs semaines d’arrêt maladie ainsi que de nombreuses dépenses de santé. Comme le régime des artisans n’offre pas un remboursement suffisant, les artisans sont nombreux à souscrire une mutuelle TNS. Ces mutuelles s’adaptent aux particularités de leur métier et offrent un remboursement relativement rapide.

Laisser un commentaire