Quelle chirurgie pour refaire son nez ?

Quelle chirurgie pour refaire son nez ?

Pour diverses raisons, il se peut que nous soyons amenés à faire appel à la chirurgie esthétique. Le nez, partie centrale du visage, est une partie du corps pour lequel les chirurgiens en la matière sont très convoités. Appelée aussi Rhinoplastie, cette intervention doit d’autant plus être parfaite dans la mesure où cette partie du corps est un élément central du visage.

En quoi consiste la rhinoplastie ?

Il convient de distinguer 2 types d’intervention de chirurgie esthétique sur le nez :

  • La rhinoplastie fonctionnelle est de nature médicale. Elle va servir à réduire les difficultés respiratoires en redressant la cloison nasale.
  • Quant à la rhinoplastie esthétique, elle n’a pas un caractère médical mais esthétique. Il s’agit en fait de modifier la morphologie du nez : le redresser, l’allonger, le raccourcir, l’élargir, le rendre plus étroit.

Dans les deux cas, le chirurgien plasticien va travailler sur la structure osseuse et cartilagineuse. L’opération consiste à inciser la peau pour isoler et corriger la charpente osseuse et cartilagineuse. Il y a même parfois besoin d’avoir recours à des greffons cartilagineux ou osseux. Des pansements et une attelle en plastique, plâtre ou métal assureront la protection et maintiendront la nouvelle structure de votre nez pendant minimum 1 mois.

Une chirurgie esthétique du nez, pourquoi ?

Possible chez n’importe quelle personne, il est cependant préférable d’attendre la fin de la croissance pour pratiquer une chirurgie esthétique. Il peut y avoir de nombreuses raisons pour lesquelles une personne souhaite  refaire son nez. Il peut s’agir :

  • de corriger des disgrâces purement esthétiques
  • de corriger des disgrâces esthétiques dues au vieillissement, à un traumatisme
  • d’améliorer sa santé respiratoire (en redressant la cloison nasale).

Le chirurgien plasticien, votre médecin conseil

Le chirurgien est tenu de vous prévenir mais il faut bien en avoir conscience. Même si tout se déroule comme prévu, toute modification du nez va entraîner une transformation plus ou moins importante du visage. Par ailleurs, le résultat définitif ne sera visible complètement qu’après 1 an. Donc, ne vous inquiétez pas si lorsqu’on vous enlève le pansement, le résultat souhaité n’est pas présent.

S’il s’agit d’une opération fonctionnelle, visant à améliorer la respiration, il se peut que l’opération ne fonctionne pas totalement. En effet, s’il y a une affectation chronique de la muqueuse, le résultat escompté risque de ne pas être là.
Selon votre type de peau (grasse, lisse, épaisse), selon la largeur de votre nez, il peut y avoir des cicatrices visibles. Le chirurgien plasticien sera en mesure de prévoir et de vous communiquer les risques en fonction du type de peau et du type d’opération.

Une décision réfléchie ?

Comme toute opération, il faut bien réfléchir avant de se lancer. S’il s’agit d’une opération qui fait suite à un traumatisme, un accident, un problème de santé, il n’y a guère le choix. S’il s’agit d’un point de vue purement esthétique, nous vous invitons à peser vos arguments et à en discuter avec un chirurgien compétent. Grâce à la nouvelle technologie, il pourra faire une simulation par ordinateur de manière à ce que vous ayez un aperçu du rendu.

Laisser un commentaire