Comment arrêter de trop penser ?

Comment arrêter de trop penser ?

Certaines personnes ont facilement l’esprit ailleurs. A force de se poser beaucoup de questions, elles ont parfois du mal à revenir dans le monde présent. A force de trop penser, on a parfois tendance à imaginer une réalité future potentiellement problématique… Avant d’aborder les clés pour changer les choses, on va d’abord voir pourquoi il est important de ne pas trop penser.

Pourquoi faut-il arrêter de trop penser ?

Admettez que vous n’êtes pas heureux quand vous ne pouvez pas profiter des instants présents. Si c’est votre cas, vous vivriez probablement de temps en temps dans une bulle abstraite, mais qui n’est pas si abstraite que cela au fond. En effet, il se peut que vous vous posiez beaucoup de questions sur votre boulot, votre vie personnelle ou familiale ou d’autres aspects de votre vie. Il se peut aussi que vous soyez dévoré de remords ou de regrets, ou que vous restiez parfois figé dans le passé, obsédé par l’idée de réparer une erreur ou une faute…

Quoi qu’il en soit, au lieu d’être une ressource précieuse pour avancer dans la vie, votre esprit devient pour vous une prison dangereuse, notamment pour votre stabilité émotionnelle. En suivant ce lien, vous retrouverez différents conseils autour du développement personnel, notamment pour devenir l’acteur de votre vie.

1) La respiration

Faites régulièrement des exercices de respiration profonde. Inspirez profondément puis bloquez la respiration pendant 5 secondes, puis expirez. Faites-le en boucle pendant 5 ou 10 minutes pour que votre esprit soit focalisé sur le moment présent. Cette respiration calmera votre esprit. Elle fait d’ailleurs partie des principales techniques de méditation pleine conscience.

2) Revenir sur les sens

C’est quand vous sentez les choses dans votre environnement que vous êtes en pleine communion avec le moment présent. Par exemple, vous pouvez sentir le vent qui souffle dans un parc, écouter les chants des oiseaux ou le bruit des vagues… L’idée n’est pas de cesser de penser, mais d’éviter la surexcitation intellectuelle.

3) Revenir sur le moment présent

Où êtes-vous ? Que se passe-t-il dans votre vie professionnelle ou dans vos relations sociales ? Etc. Se recentrer pendant quelques minutes sur le cours de votre vie vous reconnecte forcément au moment présent.

4) Fermer les yeux

C’est d’autant plus puissant que vous allez respirer avant, tout simplement pour lâcher prise. Il est d’ailleurs important que vous portiez de l’attention sur votre respiration. C’est une bonne technique pour calmer votre esprit quand il est surexcité, probablement stimulé par le stress ou quelque chose de positif (le lancement d’un projet, par exemple).

Fermer les yeux et respirer de manière consciente vous est aussi bénéfique lorsque votre esprit est en suradaptation, notamment à force de vouloir tout contrôler ou peut-être de voir toutes les choses sous un angle négatif.

Laisser un commentaire