L’assurance des auto- entrepreneurs

L’assurance des auto- entrepreneurs

Le régime auto-entrepreneur permet bien sûr de bénéficier de nombreux avantages, mais ne vous met pas à l’abri des risques liés à l’entrepreneuriat. La souscription d’une assurance reste alors nécessaire pour couvrir votre responsabilité civile.

L’auto-entrepreneur, c’est une entreprise comme une autre

Tout d’abord, un auto-entrepreneur est l’égal de toute autre entreprise en matière d’assurance. Il doit obligatoirement souscrire certaines assurances. Il existe également des assurances qui lui sont recommandées. La souscription d’une assurance qui couvre sa responsabilité civile professionnelle lui est par exemple recommandée.

Pour revenir au vif du sujet, l’assurance des auto-entrepreneurs peut avoir un caractère obligatoire ou facultatif selon l’activité. Un auto-entrepreneur qui évolue dans le secteur des métiers du bâtiment se doit par exemple de souscrire une assurance responsabilité civile décennale pour auto entrepreneur.

Iln’est pas toujours évident de reconnaitre si son activité d’auto-entreprise doit ou non obligatoirement être assurée, nous vous conseillons de demander l’avis de la chambre du commerce et de l’industrieou de la chambre de métiers. Vous pouvez également vous adresser à une organisation professionnelle ou à un ordre.

L’assurance des auto-entrepreneurs obligatoire

Pour faire fonctionner l’activité, un auto-entrepreneur peut utiliser des véhicules comme une voiture, une moto,un scooter, un engin de chantier ou un chariot de manutention. La loi oblige alors l’entrepreneur à les assurer par une garantie de responsabilité civile. Cette disposition reste valable aussi bien pour les véhicules de transport de produits que pour les véhicules de transport de personnes.

La garantie responsabilité civile vous permet d’indemniser les dommages provoqués aux tiers par le conducteur, le gardien, ou le passager de vos véhicules. La garantie couvre aussi bien les blessures que le décès d’un passager, d’un piéton ou d’un occupant d’une autre voiture. Elle indemnise également les dommages causés à d’autres véhicules ou à tout autre bien public ou privé.

Assurance des auto-entrepreneurs non obligatoire

L’assurance des auto-entrepreneurs peut également être non obligatoire. C’est par exemple le cas de l’assurance responsabilité civile professionnelle. Bien évidemment, un auto-entrepreneur peut être tenu responsable des préjudices causés par lui ou par ses biens matériels et immobiliers il devra alors réparer le préjudice qu’il ait une assurance ou non ! Cette responsabilité civile s’étend sur les produits fabriqués, vendus, réparés ou installés par l’auto-entrepreneur dans le cadre de son activité.

Important – Comme pour toute souscription d’assurance, ayez le reflexe de vérifier les risques couverts par votre assurance des auto-entrepreneurs. Existent-elles des exclusions de garantie ou des garanties en option par rapport à l’offre classique ? Est-il possible d’adapter les montants de garantie aux risques à couvrir ? Avant de signer, pensez également à prendre connaissance du montant des franchises.

 

 

Laisser un commentaire