Devenir franchiseur : les points importants

Devenir franchiseur : les points importants

De nombreux entrepreneurs envient le vaste réseau de distribution des franchises. En réalité, rien n’empêche ces professionnels de devenir franchiseurs. D’ailleurs, plusieurs chefs d’entreprise décident de franchir le pas. Afin de mener à bien ce projet, il convient toutefois de s’atteler à certains préparatifs.

Préparer la création d’une franchise : les points importants

Devenir franchiseur ne consiste pas uniquement à conclure des partenariats pour étendre son réseau de distribution. La société mère doit proposer un concept original et rentable. Une vision à long terme de la future franchise est indispensable. L’enseigne devra évoluer en fonction des tendances du marché. Il est donc crucial de se concentrer sur la stratégie de développement. Le porteur de projet devra rédiger un business plan en bonne et due forme. Ce document sera nécessaire pour convaincre les investisseurs et les franchisés potentiels.

Il faut aussi mettre en place une structure organisationnelle performante. Le franchiseur sera amené à accompagner les commerçants qui rejoignent la franchise. Il doit également fournir un appui logistique. Afin d’honorer ces obligations, il est crucial de réunir une équipe apte à remplir ces missions. Plusieurs cœurs de métier seront notamment requis. Le recrutement constitue donc un point à ne surtout pas négliger.

Concernant les procédures juridiques à réaliser, il faudra se référer aux dispositions de la Loi Doublin. Cette dernière exige que le franchiseur fournisse un Document d’Information Pré-contractuel (DIP) aux personnes qui souhaitent rejoindre le réseau. Cette pièce doit informer les intéressés sur l’identité de la société mère et présenter les marques ou les produits de l’enseigne. Afin de ne rien laisser au hasard, il est vivement conseillé de solliciter un avocat spécialisé.

Pourquoi faire appel à un avocat spécialisé en franchise ?

Une entreprise en franchise profite d’un certain vide juridique. Certes, ses activités sont régies par les textes réglementaires qui s’appliquent aux sociétés commerciales. Cependant, le franchiseur jouit d’une marge de manœuvre assez large.

Une assistance juridique est toutefois nécessaire pour prendre les meilleures décisions lors du lancement du projet. La rédaction du manuel opératoire requiert certaines connaissances particulières. Il faudra absolument fixer les limites des responsabilités des distributeurs. Cela permettra notamment d’anticiper certaines situations qui peuvent devenir la cause d’un litige.

Afin d’assurer la pérennité de son activité, il est également de mise de déposer les marques pour protéger ses produits. Actuellement, nul n’est à l’abri de la contrefaçon. En outre, les concurrents seront tentés de copier les articles de la franchise. En prenant les mesures nécessaires en amont, on parvient à écarter les risques d’atteintes à la propriété intellectuelle.

Heureusement, il est possible de solliciter un avocat spécialiste des contrats de franchise. Il donne des conseils avisés pour que ses clients puissent mener à bien leur projet. Cet expert aide également le futur dirigeant à choisir la bonne stratégie de développement et à rédiger les différents documents stratégiques.

Laisser un commentaire