Nettoyage d’entreprise : la lutte contre les graffitis
Nettoyage d’entreprise : la lutte contre les graffitis

Nettoyage d’entreprise : la lutte contre les graffitis

À l’heure où les actes de vandalisme se multiplient de plus en plus, les bâtiments professionnels font partie des victimes, plus particulièrement du phénomène graffiti. Qualifiés d’art de rue pour certains, ces graffitis ne font pourtant que salir voire détériorer les façades des immeubles, altérant en même temps l’image des entreprises qui en sont victimes.

Comment effacer les graffitis ?

Si les façades de votre entreprise viennent de se faire taguer à votre insu, pensez à les nettoyer rapidement avant que d’autres ne viennent dessiner dessus à leur tour. Pour cela, on peut choisir entre différentes techniques qui varient selon leur efficacité et le matériel utilisé par l’entreprise de nettoyage.

La méthode la plus utilisée pour faire disparaitre les graffitis est bien évidemment l’application d’une nouvelle couche de peinture. On peut aussi en profiter pour donner du style aux façades avec un recouvrement spécial (enduit, crépi…).

Pour l’effacement proprement dit, l’hydrogommage et l’effacement chimique restent les solutions les plus efficaces. Le premier se fait par projection d’un mélange d’eau et granulats, le second par application (à haute pression) de produits chimiques.

Comme autre alternative, on peut aussi essayer de dissoudre le graffiti à l’aide d’un solvant de nettoyage destiné à cet effet, on appelle cela la solubilisation. Mais l’inconvénient avec ce procédé est qu’il ne convient pas à toutes les surfaces.

Le décapage aussi est à utiliser pour éliminer les traces de graffitis sur des surfaces bien déterminées, à savoir le verre, le métal et les façades carrelées.

Les techniques anti-graffitis

Pour ceux qui ne le savent pas encore, il existe quelques astuces pour éviter de se faire taguer ses façades.

L’application de vernis ou de peinture anti-affichage reste la méthode la plus facile, tout comme la pose de film PVC. Vous pouvez par ailleurs appliquer de l’enduit pour vous faciliter la tâche en cas de graffiti.

Pensez aussi à jouer avec les textures et les couleurs. En effet, les « graffiteurs » s’attaquent moins aux murs texturés (crépi), et ceux de couleurs plus foncées (marrons).

Au pire, vous pouvez opter pour la plantation d’arbustes ou de plantes grimpantes devant vos façades, en guise de barrière de protection.

Enfin, puisque les vandales ne frappent généralement qu’en soirée et la nuit, le fait d’installer un bon système d’éclairage avant en prime un détecteur de mouvement minimisera les risques de se faire taguer.

On ne garantit toutefois pas l’efficacité de ces méthodes pour dissuader les pros en graffiti. Mais ça vaut quand même le coup d’essayer !

Laisser un commentaire