Que dit la loi sur le travail en hauteur

Que dit la loi sur le travail en hauteur

Loi sur le travail en hauteur

La loi concernant le travail en hauteur dit, qu’il doit être exécuté en sécurité. Le Code du travail précise les règles, pour l’utilisation des équipements de travail en hauteur. Ceci porte sur tous les postes de travail, qui sont concernés par un risque de chute de hauteur. Mais aussi, sur les postes qui concernent l’entretien et les conditions d’accès.

Le travail en hauteur, qu’il soit régulier ou temporaire, est une activité à risque. Qu’il soit réalisé sur un toit, une charpente, un échafaudage ou une plate-forme et autres. Il impératif de prévenir les chutes. De ce fait, il faut agir sur les équipements et les modes opératoires.

Travailler en hauteur

Les personnes qui travaillent en hauteur, utilisent un équipement de protection individuelle (E.P.I) Cet équipement est à usage strictement personnel. Avant chaque utilisation, l’E.P.I doit être rigoureusement contrôlé. Cela, afin de s’assurer du bon état et éventuellement, de signaler une anomalie.

Les Entreprises possédant des certifications

S’adresser à une entreprise possédant des certifications ISO 9001 et MASE, respectant les normes européennes EN 795 : 2012 sont des gages de qualité et de fiabilité. Cela permet de se conformer, aux exigences des clients. Grâce à la qualité des processus de production, qui sont bien maitrisés et innovants. VERTIC, est un acteur majeur du marché de la sécurité en hauteur. Il est en mesure de vous proposer des produits certifiés, qui respectent les exigences légales et réglementaires, des normes européennes, qui sont indispensables au bon déroulement des travaux, en termes de sécurité, de qualité et de résultats.

 

Les Employeurs

Les équipements de protection contre les chutes de hauteur fournies par l’employeur, doivent être adaptés au travail à réaliser. Conformément aux normes et à la règlementation, ces équipements doivent être contrôlés, au moins une fois par an, par un organisme agréé.

De plus, les employés doivent suivre obligatoirement, une formation à l’utilisation des systèmes de protections antichute. Cette formation porte sur les risques et les consignes de sécurité. Ainsi, qu’à une bonne utilisation des équipements qui sont mis à leur disposition.

Les Propriétaires de bâtiment

Les propriétaires de bâtiment se doivent de prévoir des systèmes de sécurité antichute adaptés au bâtiment. Cela, suite à une sérieuse évaluation des risques aux seins du dit bâtiment. Les intervenants extérieurs amenés à circuler au sein du bâtiment, doivent être protégés des risques éventuels, auxquels ils peuvent être exposés.

Maitre d’ouvrage, maitre d’œuvre et coordonnateur

Le Code du travail exige, que le maitre d’ouvrage prenne en compte « les principes généraux de prévention de l’article L 4121-2 ». Ct article demande de prévoir « des moyens de protections collectives, en leur donnant la priorité, sur les protections individuelles ».

Dès la phase de construction des bâtiments, le maitre d’ouvrage doit déjà imaginer, les dispositions techniques pour la sécurité en hauteur. D’où l’indispensable nécessité de confier la sécurité en hauteur, à des entreprises certifiées.

Afin d’assurer un déroulement optimal, il y a un fort intérêt à collaborer, avec des techniciens et des ingénieurs, disposant d’équipements de sécurité en hauteur, à la pointe de la technologie.

Laisser un commentaire