Quelques conseils pour assurer la bonne tenue des comptes au sein d’une PME

En France, près de 95% des sociétés sont des PME. En effet, la plupart des entreprises françaises emploient moins d’une dizaine de personnes. Faute de ressources financières suffisantes, les dirigeants de ces petites structures s’occupent eux-mêmes de la tenue de la comptabilité. Cette tâche exige cependant des compétences particulières. Voilà pourquoi, certains gérants de TPE sollicitent régulièrement une agence d’expertise comptable.

La tenue de comptabilité au sein des PME : une tâche ardue

Les PME emploient généralement moins de 10 salariés et bien souvent le gérant se chargera lui-même de la tenue de la comptabilité. Le dirigeant pourra participer à des séances d’information auprès du Centre des formalités des Entreprises de sa région pour se renseigner davantage sur la comptabilité PME. Dans tous les cas, il s’agira de conserver un livre de comptes dans lequel seront notées toutes les transactions effectuées. Il est aussi possible d’utiliser un logiciel adapté pour faciliter l’enregistrement des opérations.

Cependant, il est assez difficile de garder ses comptes à jour surtout lorsqu’un surcroit d’activité survient. En outre, la loi oblige le responsable à produire annuellement un bilan comptable. Ce document sera remis aux autorités compétentes et servira à calculer le montant des impôts. L’administration fiscale vérifiera scrupuleusement les écritures. Si des irrégularités ou des incohérences sont identifiées, l’établissement s’expose à des poursuites pour fraudes fiscales. Pour ne rien laisser au hasard, il vaut mieux faire appel à un expert-comptable. Ce spécialiste va procéder à plusieurs vérifications. Il peut aussi intervenir en tant qu’auditeur externe. Son intervention permettra d’éclaircir la situation financière de la société. Ce professionnel propose également d’autres services aux PME.

Un cabinet d’expertise comptable : un partenaire de choix pour les PME

Il est assez rare qu’une PME embauche un comptable. En effet, les dirigeants estiment que recruter cette ressource entrainerait des dépenses supplémentaires. En outre, le volume des transactions réalisées quotidiennement n’oblige pas le TPE à recruter cet expert. Toutefois, il faut savoir que certaines opérations exigent les compétences d’un comptable expérimenté.

Aujourd’hui, les TPE peuvent conclure un partenariat avec un cabinet d’expertise comptable. Ces structures fournissent des comptables aptes à s’occuper de missions d’audits. Les dirigeants pourront recevoir les conseils d’un professionnel. Ainsi, ils adopteront les stratégies adéquates pour garantir la bonne tenue des comptes. Des consultants peuvent aussi guider ceux qui souhaitent créer une entreprise. L’entrepreneur arrivera alors à assurer le développement de son projet. Il réussira à rédiger un business plan pertinent qui suscitera l’intérêt des investisseurs.

Laisser un commentaire