Comment bien gérer ses dépenses et établir un budget

Comment bien gérer ses dépenses et établir un budget

Pourquoi est-ce indispensable de gérer convenablement son argent ? C’est à cette question que nous répondrons tout d’abord. Nous verrons ensuite les étapes d’un budget et nous terminerons par quelques recommandations sur les façons de limiter ses dépenses.

Bien gérer son argent

Le fait de savoir contrôler convenablement vos entrées et sorties d’argent contribuera à vous protéger sur le plan financier et à atteindre vos buts quels qu’ils soient. Apprendre à administrer correctement vos finances, c’est le plus sûr moyen d’épargner, de planifier pour vos projets futurs, de rembourser vos dettes, d’atteindre la liberté financière et de devenir un consommateur responsable.

Établir un budget

Le mot budget vous horripile ? Vous n’êtes de toute évidence pas le seul. Malgré le fait que faire un budget exige un peu d’effort, la tranquillité d’esprit qu’il permet de ressentir n’a tout simplement pas de prix. Un budget vous permet de constater l’argent que vous gagnez et celui que vous dépensez. Si vous dépenses sont supérieures au total de vos gains, il faut y voir sans délai. Commençons donc par déterminer vos sources de revenu et vos dépenses mensuelles.

Étape 1 : faites la somme de vos entrées d’argent mensuelles

C’est l’étape la plus facile. Les sources de revenu sont généralement peu nombreuses. Il peut s’agir notamment d’un revenu d’emploi, d’un revenu d’intérêts, d’une allocation…

Étape 2 : faites la somme de vos dépenses mensuelles

Ces dépenses se divisent en trois catégories.

Les dépenses fixes – Ce sont les dépenses récurrentes comme le loyer, le chauffage, les assurances, le téléphone, le câble, l’Internet…

Les dépenses variables – La nature et le montant de ce type de dépenses peuvent changer chaque mois. C’est le cas de l’épicerie, du transport, des vêtements, des repas au restaurant, des loisirs…

Les dépenses irrégulières – Ce dépenses sont occasionnelles. Elles incluent les frais de scolarité, les frais d’entretien et de réparation de la voiture, les cadeaux…

Étape 3 : soustrayez vos dépenses de vos entrées d’argent mensuelles

Si un surplus est dégagé, vous pouvez l’utiliser pour constituer un fonds d’urgence pour parer aux imprévus ou encore effectuer un versement additionnel pour rembourser une somme due plus rapidement. Si vous êtes en mesure de dégager fréquemment des surplus, vous pourriez ajouter une section épargne à votre budget.

Si par contre vos dépenses dépassent vos revenus, sans compter le prélèvement d’impôts à la source effectif d’ici peu, vous devez impérativement réduire vos dépenses non essentielles, c’est-à-dire celles qui constituent davantage des désirs que des besoins.

Lorsque vous atteignez l’équilibre dans votre budget, assurez-vous de le respecter, de le réévaluer et de l’ajuster en fonction de votre situation.

Faire un bon suivi de ses dépense

Pour calculer vos sorties d’argent, il est important de noter toutes vos dépenses aussitôt que possible. Conservez tous les reçus et factures d’achats et de paiements afin de pouvoir procéder à une vérification de vos états de compte à la fin de chaque mois. Une fois vos dépenses identifiées, vous saurez établir avec plus de précision les postes budgétaires qui nécessitent une révision et modifier vos habitudes d’achats en conséquence. Sachez que cet exercice est aussi valable si vous n’êtes pas en déficit.

Laisser un commentaire