La gratuité de la carte bancaire : un avantage spécifique des banques en ligne

La gratuité de la carte bancaire : un avantage spécifique des banques en ligne

Pour se faire une place sur le marché des banques et pour concurrencer ses consœurs traditionnelles, les banques en ligne mettent en avant leur tarif extrêmement compétitif. Outre les faibles frais de tenue de compte et le moindre coût des opérations bancaires classiques qui séduisent les clients, les cartes bancaires gratuites constituent l’ultime argument commercial des banques en ligne qui fait pencher la balance de leur côté, surtout lorsqu’on constate qu’une part importante des frais bancaires facturés annuellement par les banques traditionnelles proviennent essentiellement du coût de la carte bancaire.

Conditions d’obtention d’une carte bancaire gratuite à vie

La carte bancaire gratuite est un argument révolutionnaire et percutant qui séduit de nombreux clients, sachant que chez une banque traditionnelle, il faut débourser entre 5 € et 20 € par mois, selon qu’il s’agisse d’une carte standard, d’une carte haut de gamme ou d’une carte premium. Mais l’obtention de la carte gratuite n’est pas automatique, elle est soumise à certaines conditions.

Chez une banque en ligne, la principale condition pour ouvrir un compte et pour obtenir une carte visa gratuite à vie était de disposer d’un minimum de ressources mensuelles, qui varie selon la qualité de la carte choisie, sachant que la carte Visa Classic requiert le minimum et les autres cartes comme la carte Visa Premier, la MasterCard ou la Gold MasterCard nécessitent de plus gros revenus.

Et le client initialement n’avait aucune obligation de réaliser une opération mensuelle. Aujourd’hui, pour des raisons stratégiques, ces conditions sont revisitées.

L’utilisation régulière de la carte bancaire gratuite

Aujourd’hui, ces conditions initiales sont révisées et de nouvelles dispositions d’utilisation viennent les renforcer. En effet, pour continuer à bénéficier de la carte bancaire gratuite, il faudrait désormais l’utiliser régulièrement. C’est le cas notamment chez Boursorama Bank qui facture 5 € par mois le client qui n’a pas effectué au moins une opération de paiement par mois.

Un système similaire est observé chez BforBank, où un frais de 15 € est facturé lorsque le client ne réalise pas un minimum de 3 opérations de paiement par trimestre. Fortuneo applique également la même stratégie, en facturant 3 € par mois le non usage de la carte MasterCard classique dans le mois, contre 5 € pour la Gold MasterCard.

Orange Bank suit également la tendance en imposant un minimum de 3 opérations mensuelles. Pour sa part, N26 conditionnera à partir du mois de juillet 2018 la gratuité de sa carte par la réalisation de 9 opérations trimestrielles. Si ces conditions ne sont pas remplies, N26 effectuera un prélèvement trimestriel à hauteur de 2,90 € par mois.

Banque en ligne comme banque principale

Le choix de réviser les conditions d’utilisation de la carte gratuite est une stratégie utilisée pour encourager les clients à faire de la banque en ligne leur banque principale.

Certaines banques en ligne n’hésitent pas à conditionner la gratuité de la carte bancaire par un versement mensuel minimum. Ainsi, pour bénéficier de la gratuité de la Gold MasterCard, les clients de ING Direct doivent effectuer un versement mensuel de 1200 €. Dans le cas contraire, la banque retire 5 € mensuel de leur compte.

Force est de constater cependant que ces banques en ligne sont toujours à la recherche d’idées innovantes pour assurer la satisfaction des clients et leur apporter les produits et services dont ils ont besoin, à des tarifs toujours concurrentiels.

Laisser un commentaire