Investir dans la SCPI immobilier, les choses à connaître

Investir dans la SCPI immobilier, les choses à connaître

L’un des produits d’investissement les plus performants en France est constitué par les fonds d’investissement immobiliers français, dénommés Sociétés civiles de placement immobilier (SCPI). Si vous souhaitez investir dans ce type de placement financier, voici quelques points que vous devrez savoir.

Qu’est-ce qu’une Société civile de placement immobilier (SCPI) ?

Les SCPI sont des sociétés d’investissement autorisées à émettre des actions aux institutions et au public dans le but exclusif d’acheter et de gérer des biens pour le compte des actionnaires. Une SCPI doit être distinguée d’une Société Civile Immobilière (SCI), avec laquelle les internautes peuvent être plus familiers. Ce dernier est simplement une société anonyme pouvant être utilisée pour l’achat et la propriété des biens immobiliers en France.

En effet, les SCPI ont été autorisées par la loi française depuis 1970 et, en droit français, elles ne peuvent pas être cotées en bourse. Elles sont également utilisées plus largement comme des moyens permettant de promouvoir de nouveaux investissements immobiliers.

Il existe actuellement environ 200 SCPI, les plus grandes ayant 100 propriétés ou plus dans leur portefeuille. Les sociétés sont gérées par une équipe de gestionnaires professionnelles qui collectent les fonds investis et entreprennent l’acquisition, la construction et la gestion des propriétés.

Alors, si vous souhaitez faire partie de ces contribuables qui possèdent des parts de marché immobilier, http://finances-et-patrimoine.fr/ vous accompagne dans les différentes démarches relatives à cela.

Quels sont les résultats offerts par les SCPI immobilier ?

Ces dernières années, les fonds ont connu une croissance significative, passant d’environ 18 milliards d’euros de capitalisation en 2009 contre 29 milliards d’euros de fonds actuellement. Les rendements ont été largement supérieurs à la plupart des autres formes d’investissement, en moyenne plus de 5% par an au cours de ces vingt dernières années.

Leurs revenus proviennent des loyers facturés aux locataires, qui sont ensuite versés aux actionnaires sous forme de dividendes, normalement trimestriellement, au prorata du nombre d’actions détenues. La force des rendements provient du fait que la grande majorité des fonds est investie dans l’immobilier commercial et industriel, principalement autour de Paris et de l’Ile de France, mais aussi dans certaines des autres grandes villes de France.

Le portefeuille comprend des bureaux de premier ordre occupés par des organismes gouvernementaux et d’autres organismes du secteur public ou de grandes sociétés cotées, mais comprendra également une grande quantité de propriétés générant un faible rendement, et laissées aux entreprises de taille moyenne.

Un petit nombre de SCPI est créé dans le but spécifique d’investir dans l’immobilier résidentiel, dans le cadre de régimes fiscaux tels que la loi Scellier, Malraux et, plus récemment, Pinel. Les SCPI résidentielles sont principalement établies pour réduire les charges imposables, pas nécessairement pour le rendement qu’elles génèrent.

Laisser un commentaire