Les erreurs courantes lors d’une vente immobilière

Les erreurs courantes lors d’une vente immobilière

Vous envisagez de vendre ou de revendre votre logement ? Vous tenez certainement à finaliser la transaction dans les meilleurs délais et obtenir un bon prix de vente. En même temps, vous n’êtes pas sans savoir qu’une opération immobilière nécessite beaucoup de prudence.

Et si vous appreniez des erreurs courantes des autres vendeurs ?

Négliger l’importance de la valorisation immobilière

Sauter ou lésiner sur cette étape est une des plus grandes erreurs que puisse faire un vendeur. Pourtant, la valorisation consiste surtout à préparer le bien, à le présenter sous son meilleur jour. L’idée est de séduire les candidats pour que la maison ou l’appartement soit LE coup cœur d’un acquéreur potentiel.

Prenez le temps de repeindre ou de refaire la déco, de réparer, de nettoyer et de désencombrer pour permettre aux visiteurs de se projeter dans les pièces. Mieux encore, vous pouvez solliciter les services d’un home-stager. Un agent immobilier pourrait aussi vous indiquer les travaux nécessaires ainsi que leur incidence éventuelle sur la valeur du bien, compte tenu de la réalité du marché local.

Fixer un prix trop élevé

La surestimation est un piège dans lequel tombent de nombreux vendeurs, notamment ceux qui ne passent pas par une agence. Concrètement, quand le prix proposé est plus de 10 % au-dessus des tarifs du marché, la vente risque de s’enliser.

Le plus grave, c’est que plus le bien reste sur le marché, plus il se déprécie aux yeux des acquéreurs potentiels. Le vendeur aura ainsi de moins en moins de marge de négociation. D’ailleurs, le plus souvent, il n’aura pas d’autre choix que de revoir à la baisse son prix de vente, parfois très en deçà de la valeur estimée du bien.

Cela rappelle à quel point l’estimation immobilière est une étape cruciale de la vente. Parmi les méthodes éprouvées, la comparaison avec des biens similaires récemment vendus permet de fixer un prix juste. On vous recommande d’ailleurs de confier à un professionnel l’estimation de la valeur du bien.

Retrouvez plus d’information sur la fixation du bon prix sur cette page.

Etre présent lors des visites du bien

Les acquéreurs potentiels ont besoin de se projeter dans la maison ou l’appartement – d’où la nécessité de retirer les objets personnels et de désencombrer les pièces notamment. Mais en raison de la présence du propriétaire, certains ont parfois l’impression de s’incruster dans la propriété d’autrui. Ils peuvent se sentir inhibés par la présence du vendeur, en quelque sorte. Il faut mieux, en tout cas, confier l’organisation des visites à un agent immobilier.

Vendre sans agence

L’agent immobilier vous fournit des ressources essentielles pour la vente. Le professionnel sélectionne les candidats les plus sérieux dont la plupart se trouvent dans la base de données d’acheteurs de son agence. Il s’occupe également des visites et surtout des négociations en fonction des offres… L’expérience de l’agent immobilier vous allège de nombreuses étapes particulièrement stressantes, y compris la sélection des offres ou des demandes de visite. De manière générale, l’intervention du professionnel permet de vendre le bien plus vite et au prix juste. De plus, vous ne risquez pas de commettre l’erreur de la surestimation, entre autres.

Laisser un commentaire