Profiter des avantages de la motorisation d’un portail

Un portail motorisé est très intéressant comme modèle de portail. Il est pratique à utiliser et facilite l’ouverture  et la fermeture de l’entrée. On n’a plus besoin de se déplacer, à ouvrir ou fermer le portail manuellement à chaque fois qu’on sorte ou qu’on entre dans la localité.

Les types de motorisations pour un portail battant

Un portail battant est caractérisé par deux panneaux qui s’ouvrent chacun d’un côté. Ce type de portail peut très bien intégrer un système motorisé afin d’améliorer le fonctionnement de l’ouverture comme la fermeture. De plus, cela facilite l’entrée et la sortie sans se soucier de fermer et d’ouvrir manuellement le portail à chaque fois qu’on veut entrer et sortir de la maison.

Un portail battant s’adapte à divers système motorisé selon la taille, le poids et la dimension des vantaux. On peut donc personnalisé la configuration d’installation selon le critère du portail. La motorisation à bras par exemple est destinée pour les panneaux en aluminium, en PVC, en encre acier ou en fer forgé. Ces vantaux sont moins lourds et facile à déplacer par un moteur actionné par un bras. C’est en effet une excellente perspective d’automatisme si vous posséder un portail en PVC, en aluminium ou en fer forgé car le moteur à bras est assez puissante pour fournir une énergie électromécanique afin de déplacer les deux vantaux.

Par ailleurs, la motorisation portail battante est moins chère sur le marché comparé à d’autres alors que sa puissance et sa performance est satisfaisante. De plus, le moteur d’un modèle battante est très économique en consommation énergétique et apporte une réelle performance en termes de sécurité. Si on opte pour un moteur à vérin, celui-ci ne prend pas beaucoup de place et facilite l’installation du moteur sur le portail. Elle fonctionne discrètement et parvint à mouvementé les matériaux plus ou moins lourds comme le fer forgé et l’acier. La motorisation à vérin est donc un mécanisme moyennement puissant pour supporter le genre de portail de grande taille.

Enfin, les dernières générations de motorisation pour portail battant sont le modèle enterrée et le modèle à roue. Le premier est plus sophistiqué et nécessite un traitement un peu particulier lors de son installation. Pour s’accorder avec le portail, ce genre de motorisation doit être installé en même temps avec le portail pour bien fonctionner. Pour la motorisation à roue, l’utilisation est simple et n’exige pas des traitements particuliers comme le modèle enterrée.

Les genres de  motorisations pour un portail coulissant

Pour la porte coulissante, le choix de motorisation est plutôt limité contrairement au modèle battant. Il n’existe que deux types de motorisation notamment à rail au sol et à autoportante. Les deux modèles nécessitent d’une pose de deux poteaux de support dont le premier est utilisé pour la réception et le second pour le guidage.

La motorisation à rail au sol est la plus apprécié en portail coulissant. Cependant, elle a besoin d’un rail pour fonctionner convenablement. L’avantage d’utiliser ce modèle de motorisation est sans doute la capacité et la puissance du moteur. Il est capable de déplacer un portail de grande taille et d’une grande dimension. Elle parvient à mouvementé un portail de 650 kilos à une tonne. Tout ce qui concerne donc le portail en fer forgé, en bois massif ou en acier peut intégrer une motorisation à rail sol. De plus, c’est grâce à son rail que le portail est facile à déplacer.

 

 

Laisser un commentaire