facebook

Facebook : deux cents millions de comptes fake ou doublons

Pour un réseau social qui se vante d’être le plus fréquenté au monde, de tels chiffres s’avèrent honteux. Le résultat de son 3ème trimestre du 2017 atteste en effet que parmi ses 2 milliards d’utilisateurs, Facebook répertorie plus de 200 millions de faux comptes et de comptes dupliqués.

Un réseau social pas si développé que ça ?

Après avoir été dénoncé comme étant l’un des moyens ayant servi à faire propager des fake news, le premier réseau mondial vient de subir un autre coup dur. Selon les propres chiffres de la plateforme de fin 2017, il s’avère que 200 millions de ses comptes d’utilisateurs sont des faux comptes ou des comptes dupliqués. C’est probablement l’une des raisons pour lesquelles Mark Zuckerberg a dit vouloir réparer son réseau social. Cette fois encore, il assure que son équipe va prendre des mesures pour éradiquer tous ces comptes fake, une tâche qui ne semble toutefois pas être facile.

Le désarroi de Facebook

Le 3ème site web le plus visité au monde a pourtant mis en place les moyens lui permettant d’anticiper la création de comptes fakes et doublons. Son équipe a déjà fait en sorte d’éviter leur propagation, mais il semble que leurs actions n’ont pas été très efficaces. Selon les spécialistes, le 1er réseau social mondial ne peut déployer des outils efficaces dans ce sens sans aller à l’encontre de son modèle économique basé sur la publicité ciblée. De telles remarques sont pourtant inacceptables selon son fondateur qui a réitéré que l’objectif de sa société est de toujours protéger sa communauté, un principe qui va au-delà de l’appât de gain. Face à une telle situation, le réseau social aura donc d’immenses efforts à fournir afin de supprimer ces faux comptes de sa plateforme.

Pourtant nous nous rappelons tous de Marck Zuckerberg annonçant la réparation de Facebook en 2018.

Quand on sait que ces comptes fake sont surtout utilisés dans le but de diffuser massivement des informations, vraies ou fausses, il est sûr que Facebook hésite à les faire supprimer. Permettant de gagner des utilisateurs, de les fidéliser et d’obtenir plus de recettes publicitaires, leurs contenus sont effectivement très viraux.

Laisser un commentaire