Zoom sur le métier de serrurier

Zoom sur le métier de serrurier

La fonction de serrurier paris possède de nombreuses facettes. Vous avez la possibilité de vous transformer en serrurier-métallier afin de besogner sur les chantiers ou prendre des spécialisations dans le domaine d’un serrurier dépanneur de clés, au service des privés. Peu importe la situation qui se présente à vous, vous serez conduit à obtenir le diplôme de serrurier. Celui-ci s’acquiert en une période de 2 ans, en obtenant le CAP serrurier-métallier ou le BEP création de travaux chaudronnées et de structures métalliques. Si vous travaillez au sein d’une entreprise, votre rémunération de serrurier paris 1 mensuel peut partir de 1 400 euros bruts. Par contre, si vous voulez être votre propre chef et travailler en indépendant, vous aurez l’obligation d’effectuer la Formation d’apprêt à l’aménagement et vous inscrire à la Chambre des Métiers.

Le cursus habituel d’un serrurier

Pour exercer le métier de serrurier paris, vous avez le devoir d’attester un CAP serrurier-métallier ou un BEP création de travaux chaudronnées et de dispositifs métalliques. En cela, l’apprentissage dure pour une durée de 2 ans au maximum. Toutefois, si vous avez l’intention d’atteindre au plus vite un poste plus élevé, comme chef d’équipe sur un chantier ou contremaître, vous avez la possibilité d’acquérir votre attestation de serrurier en obtenant au moins l’un des diplômes suivants.

Diplômes au choix

Parmi ces diplômes, l’on remarque le Brevet professionnel serrurerie-métallerie. On note également, la présence du Bac professionnel en création de travaux chaudronnées et de dispositifs métalliques. On termine avec le Bac professionnel en BEP (niveau lycée).

Suites possibles

Dès que vous avez obtenu le Bac professionnel, vous avez aussi l’éventualité de continuer avec un BTS ouvrages métalliques de degré BAC+2. De plus, il vous est également permis d’augmenter vos acquis, en vous spécifiant dans la chaudronnerie artistique, la serrurerie paris 1, l’usage de l’aluminium…

Distinction entre serrurier et serrurier-métallier

Il est utile de remarquer que malgré la promiscuité des deux métiers, il existe une différence palpable entre celles-ci.

Éclairage de la fonction de serrurier

Généralement, le serrurier accomplit une fonction qui est en lien direct avec la manipulation du métal et des dispositifs de métal. Une vaste gamme de discipline vous est présentée si vous désirez vous tourner vers cette voie, que ce soit en tant qu’ouvrier ou indépendant.

Définition claire et nette

En toute simplicité, la signification d’un serrurier paris 2 est en réalité un serrurier-métallier. Autrement dit, c’est l’action de conversion du métal. Néanmoins, on remarque aussi la présence du serrurier dépanneur, quand le serrurier paris en question prend une spécialisation dans l’élaboration de clés et la sécurité.

Aspect de la fonction de serrurier-métallier

Le travail de serrurier-métallier a pour nature de métamorphoser le métal. Par conséquent, un serrurier-métallier digne de ce nom, ne se limite pas à l’élaboration des clés, comme on le pense habituellement. Au cours de son évolution, il peut être mené à œuvrer sur plusieurs supports métalliques : rampes d’escaliers, fenêtres, grilles de protection…, que ce soit pour des privés ou pour le compte d’une entreprise. Dans cette dernière situation, il agira fréquemment à la suite de l’action du charpentier métallique, pour monter des dispositifs comme des ponts, des pylônes…

Le serrurier-métallier a aussi la possibilité de s’enticher de l’histoire de l’art et l’architecture, et de prendre une spécialisation dans la serrurerie artistique. Il engendrera et construira de ce fait, des portails, des volutes… avec, ces nouvelles capacités, il sera apte à travailler en étroite collaboration avec un décorateur ou un architecte.

Dans la pratique

En réalité, le travail de serrurier-métallier repose sur le fait de récolter des mesures et de mettre sur pied le schéma de l’ultime solution. Ensuite, il sectionne, rabat, meule, soude… Ce n’est qu’à la fin, qu’il se déplace sur le terrain pour élaborer son œuvre. Il garantit le conditionnement.

Ainsi, la détermination d’un serrurier paris 1 comporte donc de nombreuses faces cachées. Elle est assez large et regroupe l’ensemble de fabrication d’un dispositif en métal, de l’idée à l’assemblage jusqu’à la garantie de sa pérennité.

Se transformer en serrurier dépanneur

Le serrurier dépanneur est un serrurier-métallier (modelage du métal) qui possède une spécification dans la serrurerie (usage des clés, des gonds et sécurités). Il agit principalement sur les portes, portes blindées, coffre-fort… Alors, si la fonction de serrurier dépanneur vous attire, vous avez l’obligation de posséder au moins le CAP serrurier-métallier ou le BEP création de travaux chaudronnées et de dispositifs métalliques.

Importance d’un diplôme

Le job de serrurier est légiféré. Par conséquent, vous n’avez pas le pouvoir de vous prétendre comme tel sans attester d’une des attestations habilitées par l’État. Si vous désirez exercer le métier de serrurier dépanneur, vous avez la possibilité de suivre une formation au niveau d’organismes pour adultes qui offrent des apprentissages extrêmes et très spécifiques, tel le FMSD (Formation Maîtrise Serrurerie Dépannage), par exemple.

Se transformer en serrurier indépendant

Si vous projetez de lancer votre propre affaire de serrurerie, vous aurez l’obligation de vous contraindre à quelques conditions. La première est bien sûr d’être propriétaire du document attestant cette capacité professionnelle. Ensuite, il faut avoir accompli le Stage de Préparation à l’Installation (SPI) en lien avec l’exercice d’une fonction artisanale, au sein d’une Chambre des Métiers.

Les procédures de lancement de projet

En qualité de serrurier paris 2, vous avez l’obligation de souscrire votre établissement au Centre de Formalité des Entreprises (CFE) de la Chambre des Métiers (CM). Si vous désirez lancer une société, il vous faut effectuer des démarches complémentaires.

Procédures en plus

A savoir la composition des chartes de l’entreprise. Sans oublier l’archivage de ces derniers au service des impôts des sociétés du siège de votre entreprise. Vous pouvez terminer votre périple en déposant un avis d’agencement de votre établissement dans un Journal d’Annonces légales (JAL).

Les obligations du métier de serrurier

Le métier de serrurier exige de suivre quelques règles bien spécifiques. Sans cela, celui qui exerce ce métier risque de se perdre dans les nombreuses complications qu’il présente.

Les règles proprement dites

L’exposition des prix vis-à-vis des clients en fait partie. Tout comme, l’adhérence à une garantie en lien avec l’exercice du métier de serrurier. Par ailleurs, il est aussi nécessaire de délivrer une note avant l’acquittement de la facture au client. Cette note doit comporter une décharge pour les pièces, dispositifs ou appareils renouvelés dont le client a daigné la réparation. Pour terminer, le respect des normes en question de désamiantage, administration des ordures, principalement si vous travaillez sur un site ou chantier, est assez vital, pour le bon déroulement de votre travail. Pour plus d’informations à ce sujet, il est toujours conseillé de consulter la Chambre des Métiers.

Laisser un commentaire