Devenir un coiffeur professionnel

Devenir un coiffeur professionnel

Spécialiste des cheveux, un coiffeur s’occupe de tous les soins apportés à la chevelure. Pour envisager ce métier, il faut suivre des formations et surtout avoir la principale qualité qui est la capacité d’écoute.

Description du métier de coiffeur

Le métier de coiffeur concerne tout ce qui attrait aux cheveux de la simple coupe au brushing en passant par la coloration. En effet, le coiffeur a pour rôle de s’occuper des différentes coupes de cheveux qu’ils soient longs, mi-longs ou courts, naturels ou pas, teintés ou non. Cela implique également la prise en charge des différents types capillaires notamment lisses, ondulés, bouclés, crépus ou encore frisés.

Le coiffeur peut exercer son activité dans des contextes très variés grâce aux cours de coiffure notamment dans des salons de coiffure de type familial ou franchisés, dans des entreprises de soins capillaires, dans des centres de remise en forme, dans des studios de cinéma ou même dans des défilés de mode. Il peut aussi se déplacer au domicile de particuliers. En outre, le coiffeur peut aussi vendre des produits pour cheveux comme du shampoing, des masques, des mousses de coiffage, du gel, de la laque, du sérum, du lait,… pour arrondir son chiffre d’affaires.

Les formations nécessaires pour devenir un coiffeur professionnel

Les formations pour devenir coiffeur sont multiples qui vont du CAP au bac+2. Le CAP ou certificat d’aptitude professionnel constitue le diplôme professionnel indispensable. Il en existe plusieurs à savoir le CAP coiffure et le CAP perruquier-posticheur. Le titulaire d’un CAP coiffure est reconnu de façon professionnelle pour ses compétences en coupe de cheveux, ses soins d’hygiène et d’esthétisme pour la chevelure, mais aussi en mise en forme et en coiffage. Puis, il est possible de compléter ces deux CAP par une mention complémentaire, coloriste-permanentiste ou styliste-visagiste. La formation CAP dure 1 an ou deux ans. Il est important de savoir qu’il faut intégrer un établissement reconnu par l’état dans la délivrance de ce diplôme.

En outre, dans le cas où en envisage d’ouvrir son propre salon, il est donc nécessaire d’acquérir l’un des diplômes ci-après brevet professionnel ou BP coiffure, bac pro perruquier-posticheur et un brevet de maîtrise coiffeur. Le BP coiffure se prépare en un an après le CAP, en formation continue ou en apprentissage. Et pour devenir manager de salon ou monter sa propre affaire, le BP coiffure, le BM coiffeur ou le BTS métiers de la coiffure sont indispensables.

Laisser un commentaire