Le Bouddhisme : Les points essentiels

Il représente une alternative crédible à une mode de vie effrénée, stressante, individualiste et motivée par l’appât du gain. Philosophie ou religion ? Peu importe répondront certains de ses adeptes car, seules comptent les valeurs qu’ils prônent : Le bouddhisme séduit de plus en plus d’occidentaux. Lorsque ce jeune prince entama son voyage spirituel, il ignora que son enseignement parcourrait des millénaires. Plongée culturelle sur les traces d’un bouddha et, de son héritage de plus de 2 000 ans qui rayonne aujourd’hui sur presque tous les continents.

Bouddha ou l’ignorant qui s’éveille

L’histoire du Bouddha passionne toujours les pratiquants bouddhistes et même les personnes lambda. De son vrai nom Siddharta Gautama, celui que des millions de personnes appellent aujourd’hui communément le bouddha, fut un jeune prince qui renonça à son trône pour partir a la recherche de la vérité. Sa quête fut parsemée d’embuches, mais il finit par trouver l’Eveil et on l’appela alors le Bouddha ou celui qui atteignit l’Eveil.

Vivre le dharma au quotidien

Le plus grand héritage du bouddha est son enseignement appelé également le dharma. Si les moines bouddhistes passent la plus grande partie de leur temps à méditer, à vivre le dharma, internet a permis la diffusion sous différentes formes et sur différents supports du dharma. Le dharma contient de nombreux principes de vie qui prônent des valeurs de respect de la vie, de tolérance, de bienveillance.

De la pratique de la méditation

La méditation est une des pratiques fondamentales du bouddhisme. Elle permet d’instaurer en son esprit un calme qui ne peut être que bénéfique pour les pratiquants. Un esprit maitrisé mène à la sagesse, à l’Eveil tandis qu’un esprit indompté peut jouer de mauvais tours à son maitre.

La méditation permet aussi de se focaliser sur une idée bien précise, de décortiquer cette idée jusqu’à en saisir son essence. Car de la méditation nait la sagesse…

Oui mais, philosophie ou religion ?

Une religion se distingue par la reconnaissance de ses pratiquants d’un ou de plusieurs Dieux selon que la religion soit monothéiste ou polythéiste. Et pourtant lorsqu’on demanda au bouddha s’il était Dieu ou Homme, il répondit qu’il était éveillé.

Le bouddhisme séduit les occidentaux du fait de la possibilité de le pratiquer de manière laïque. Il est plus considéré comme un ensemble de principes de vie vertueux, qui redonnent un sens à une vie où l’individualisme et le matérialisme donnent le ton.

De la retraite dans un monastère bouddhiste

Les pratiquants bouddhistes qui veulent « aller plus loin » peuvent choisir de séjourner pendant des jours dans un monastère bouddhiste. Ils y feront ainsi une retraite spirituelle qui leur fera beaucoup avancer sur le chemin de l’Eveil.

Une journée dans un monastère bouddhiste est rythmée par les séances de méditation et d’enseignement. Le silence assourdissant qui y règne peut dérouter les habitants des grandes villes durant les premiers jours. Mais au dernier jour, ils sortiront du monastère, ressourcés et avec une vision renouvelée de la vie.

Les bijoux et les accessoires bouddhistes

Les boutiques bouddhistes proposent des articles destinés aux passionnés du bouddhisme.

Les bijoux bouddhistes permettent aux personnes qui les portent de vivre leur spiritualité au quotidien. C’est le cas par exemple des colliers bouddha qui rappellent les valeurs de tolérance, de bienveillance, de respect de la vie prônée par le bouddhisme.

D’autres bijoux ont des fonctions plus précises. Les malas permettent de compter le nombre de répétitions d’un mantra lors d’une séance de méditation tandis que, les bijoux chakras régulent le fonctionnement de ces derniers.

Outre les bijoux bouddhistes, il existe également des accessoires destinés aux pratiquants ou aux passionnés du bouddhisme. Les bols chantant sont des bols en métal qui émettent une note bien précise au contact d’un battant. Le son améliore la concentration du pratiquant lorsqu’il médite.

Laisser un commentaire