Les points importants concernant les greffes gingivales

Les points importants concernant les greffes gingivales

La greffe des gencives est une intervention de plus en plus populaire. Elle sera nécessaire pour combler une récession gingivale en mettant en place de nouveaux tissus. De nombreux progrès dans ce domaine permettent aujourd’hui d’écarter tout risque de rejet. Cependant, les personnes qui veulent subir cette opération chirurgicale doivent absolument bien choisir le praticien.

Dans quels cas subir une greffe gingivale ?

Lorsqu’une dent est dénudée au niveau de la racine, elle devient vulnérable face aux caries et à d’autres pathologies d’origine bactérienne. Dans ce second cas, les bactéries s’attaquent directement aux tissus osseux, ce qui augmente le risque d’abcès dentaire. Une septicémie peut même survenir si l’infection se propage jusqu’à atteindre les vaisseaux sanguins.

Afin de prévenir tout cela, il faut absolument recouvrir les collets dénudés. Cela peut aussi être nécessaire pour empêcher le déchaussement d’une dent. Les greffons permettront alors de soutenir la couronne et éviteront que celle-ci ne se détache totalement.

De nombreux patients subissent également cette intervention pour retrouver un sourire esthétique. Des gencives saines sont indispensables pour esquisser un sourire éclatant. Avant de subir une greffe gingivale, il est important de se faire ausculter par un parodontologue Paris, par exemple. Cela sera requis pour prévenir les complications. Les personnes qui souffrent d’un diabète ou qui sont atteints d’une maladie auto-immune ne doivent surtout pas négliger cette étape.

Le déroulement d’une greffe gingivale

Cette chirurgie consiste à envelopper la racine avec des greffons prélevés au niveau du palais du patient. Les tissus vont également recouvrir correctement les espaces inter-dentaires. Comme évoqué plus haut, c’est une opération indispensable pour la réduction des infections.

L’intervention sera réalisée sous anesthésie locale dans une clinique dentaire ou au sein d’un service hospitalier. Après la greffe, un arrêt de travail n’est pas nécessaire. Il s’agit souvent de la première étape de la pose d’un implant dentaire. Les patients pourront mastiquer normalement après trois jours durant lesquels il faudra prendre certains médicaments. Cependant, il est formellement interdit de pratiquer des activités sportives intenses pendant quelques semaines. De plus, le convalescent est incité à ne pas consommer des aliments trop acidulés, sucrés ou salés. Une hypersensibilité peut se développer si ces consignes ne sont pas respectées.

Laisser un commentaire