Recourir à un notaire spécialisé pour vendre une pharmacie

Recourir à un notaire spécialisé pour vendre une pharmacie

Que ce soit pour la vente ou l’achat d’une pharmacie, il est indispensable de bien analyser le type de projet avant de se lancer. Afin de réduire au maximum les risques aussi bien internes qu’externes, il est plus judicieux de recourir aux conseils d’un prestataire spécialisé dans le domaine.

Quelles sont les missions d’un notaire spécialisé dans la vente de pharmacie ?

Avant de faire appel à un notaire spécialisé dans la vente de pharmacie (comme POD), il importe de définir en amont son projet. Dans tous les cas, ce professionnel permet à son client de profiter d’un accompagnement personnalisé lors de son intervention. Il est à l’écoute des besoins et des souhaits de chacun afin de proposer les solutions les plus adaptées. Il se charge aussi d’évaluer le potentiel de développement du commerce et les parts de la société cliente, en tenant compte des particularités de la pharmacie à vendre. Il fournit aussi des conseils avisés sur les différentes options possibles telles que la cession du fonds, l’augmentation ou la réduction du capital et la cession des parts sociales.

Après avoir détecté les besoins du client, l’expert s’occupe de rechercher un ou plusieurs acquéreurs intéressés par l’offre. Il vérifie ensuite l’apport personnel de celui-ci, puis calcule le solde net après la cession. Il contrôle également la solidité financière du projet en réalisant des études prévisionnelles. Si tout est en place, il n’a plus qu’à rédiger le premier accord entre les parties. Le cas échéant, l’intervenant recherche avec l’acheteur, le financement de l’opération. De nombreux cabinets travaillent en étroite collaboration avec les banques pour financer un projet de cette envergure. Sérieux dans son métier, le prestataire procède à l’ensemble des formalités administratives en partenariats avec les juristes.

Comment bien choisir l’officine à acquérir ?

L’acquisition d’une officine requiert une mûre réflexion. Le pharmacien doit en amont définir où il souhaite s’installer (en ville ou à la campagne). L’étape suivante consiste à évaluer ses possibilités d’achat en mettant l’accent sur son apport personnel. Autrement dit, il doit pouvoir financer les coûts annexes à l’appropriation du fonds (les honoraires du cabinet de transaction, les frais d’actes, les travaux éventuels, etc.). Ensuite, pour trouver l’établissement adapté à ses besoins, il peut contacter un spécialiste de l’achat de pharmacie. Ils sont nombreux dans le secteur, il suffit d’en choisir un qui correspond au budget à prévoir.

Par ailleurs, il est aussi important de déterminer le statut juridique pour son futur établissement. En effet, ce choix définit le régime social et fiscal de l’officine et de son titulaire ainsi que les conditions de vente du fonds de commerce. Cela conditionne également le fonctionnement de l’entreprise plus tard. Pour simplifier les démarches, il est préférable de consulter l’avis d’un expert en la matière.

Laisser un commentaire