Le nettoyage cryogénique : pourquoi et comment?

Le nettoyage cryogénique : pourquoi et comment?

Il existe une technique de nettoyage écologique et respectueuse de l’environnement permettant d’obtenir des résultats optimaux. Il s’agit du nettoyage cryogénique. Bien entendu, ce procédé comporte des avantages non négligeables. Le point dans cet article.

Mieux comprendre le fonctionnement du nettoyage cryogénique

Cette méthode consiste à décaper des surfaces avec de la glace carbonique (-78,5 °C), cela, sans produits chimiques (solvants, détergents, etc.). Bien évidemment, cette tâche est assurée par des nettoyeurs cryogéniques dédiés à la remise en état des carrosseries automobiles, par exemple. Grâce aux dernières avancées technologiques, ils sont devenus plus performants et plus écologiques. Ce dispositif intègre un vecteur air comprimé ainsi qu’un pistolet spécifique pour propulser la glace carbonique par pulvérisation (souffle) sur la surface à traiter. La projection de glace carbonique permet en effet de supprimer les contaminants et la saleté de manière efficace, car celle-ci ne contient pas d’eau. Concrètement, c’est ce qui est appelé nettoyage à sec.

L’avantage c’est que le nettoyage cryogénique ne produit pas de déchets secondaires, contrairement aux autres techniques de dégraissage et de nettoyage de surface (sablage, gommage ou nettoyage haute pression, etc..). Il est donc possible de dire qu’elle est entièrement écologique et respectueuse de l’environnement, surtout quand il s’agit d’éliminer toutes les salissures (encre, colle, vernis, résidus, etc.) collées sur une surface. Ce procédé permet enfin de lutter contre les bactéries responsables de l’intoxication alimentaire (Salmonella Enteritidis, E.Coli, Listeria Monocytogènes).

Quels sont les avantages du nettoyage cryogénique ?

Premièrement, cette technique de nettoyage révolutionnaire ne présente aucun danger pour l’environnement. De fait, il faut retenir que les nettoyeurs cryogéniques n’utilisent aucun produit chimique ni détergent ou solvant pour remplir leur tâche. Il suffit de prendre une glace carbonique, de la placer à l’endroit prévu et de laisser la machine faire son travail pour obtenir le résultat souhaité. Bien sûr, il ne faut pas oublier de passer un coup d’aspirateur après le nettoyage cryogénique des surfaces à traiter. L’absence de décapant chimique et de poussières sont suffisantes pour convaincre les prestataires de service et les industriels à utiliser une machine de nettoyage cryogénique dans leurs quotidiens.

En optant pour cette technique, il est possible de réduire les coûts de nettoyage des surfaces à décaper. En d’autres termes, cette méthode permet de supprimer les dépenses liées au retraitement des déchets secondaires. Puisqu’il s’agit d’un nettoyage non abrasif, ce procédé ne risque pas d’endommager les pièces à nettoyer, contrairement au sablage. Il ne faut pas hésiter à utiliser un carbonate de calcium pour réussir le décapage cryogénique de la carrosserie de sa voiture. Il est intéressant de retenir que cette technique est plus rapide et efficace que les procédés de nettoyage traditionnels. En clair, cela signifie un gain de temps considérable.

Laisser un commentaire