Paris : ce qu’il faut faire pour avoir une ville propre
Paris : ce qu’il faut faire pour avoir une ville propre

Paris : ce qu’il faut faire pour avoir une ville propre

D’après les sources sûres, Paris fait partie des villes les plus visitées au monde. Chaque année, la capitale accueille 32 millions des touristes venant des quatre coins de la planète. Toutefois, les détritus commencent à choquer les voyageurs. Voici alors quelques conseils pour garder la propreté de Paris.

Les mesures prises par la mairie pour la propreté de Paris

Les autorités ne restent pas les bras croisés devant la saleté de la ville. Plusieurs décisions sont prises pour lutter contre ce chaos.

Les responsables ont augmenté le nombre des cendriers de rue. 30 000 des corbeilles sont déployées partout dans la ville, surtout dans les zones qui accueillent beaucoup de monde comme les stations de métro ou  les jardins publics. D’ailleurs, les poubelles à tri sélectif sont également disponibles pour gérer les déchets.

Le service public de propreté de Paris réalise tous les jours du grand nettoyage. L’État a consacré 22 millions d’euros uniquement pour la modernisation des équipements. De plus, la mairie augmente les effectifs des éboueurs pour la propreté de la ville. Le but tient à embaucher jusqu’à 7000 nouvelles personnes seulement pour le service technique de la propreté de la capitale.

Bon nombre d’agents interviennent chez les particuliers pour ramasser leurs déchets. Il est à souligner que les Parisiens détiennent jusqu’à 3 000 tonnes d’ordures chaque jour. Ils peuvent à la fois effectuer le retrait des encombrants dans la ville de Paris.

Quant aux associations et  aux professionnels, ils prennent en charge eux-mêmes leurs déchets. S’ils désirent se débarrasser des objets volumineux, ils peuvent faire appel aux entreprises privées.

Les responsabilités des citoyens

La lutte contre le manque de la propreté de Paris est une affaire de tous. Il ne faut pas uniquement confier la mission à la municipalité. Les Parisiens doivent également s’en occuper.

Pour encourager la population dans cette bataille, la mairie a organisé d’innombrables conférences citoyennes destinées à la propreté. Les responsables ont invité des éboueurs, des sociologues et même des historiens pour motiver les participants dans cette quête.

À l’école, les enseignants doivent faire le nécessaire pour sensibiliser dès le plus jeune âge les enfants à respecter la propreté de la rue en commençant par leurs salles de classe. Ils apprennent les petits à ne pas jeter les déchets n’importe où, mais seulement dans les corbeilles. Même si la mission ne semble pas aussi facile, les cibles finiront  par avoir l’habitude de mettre les ordures dans les poubelles.

Pour conclure, la mairie sanctionne les personnes qui salissent la rue depuis Septembre 2011. L’amende atteint jusqu’à 35 euros. Le but est de responsabiliser la population pour la propreté de la ville.

Laisser un commentaire