La nouvelle révolution agricole

L’agriculture n’est pas à l’abri des changements de l’ère numérique. Les innovations technologiques permettent de transformer chaque maillon de la chaîne alimentaire. La nécessité de saisir les opportunités offertes par ces innovations est réelle. Afin de nourrir les quelque 10 milliards de personnes avec lesquelles nous partagerons cette planète d’ici 2050, il est essentiel d’améliorer la productivité des cultures et de l’élevage.

L’efficacité agricole reste relativement faible. De plus, le changement climatique exige déjà des changements dans la gestion des cultures et l’accès à l’eau douce. Enfin, il existe des besoins alimentaires concurrents. Dans les zones les plus riches, la nourriture représente une part relativement faible du budget relative à la consommation. Les consommateurs deviennent de plus en plus exigeants, avec de grandes attentes quant à la qualité et aux types d’aliments qu’ils souhaitent. Dans le même temps, la faim et la pénurie alimentaire dans le monde sont des problèmes graves: près de 800 millions de personnes sont sous-alimentées. La chaîne alimentaire mondiale est un trait d’union entre les deux: garantir la transparence, la traçabilité et la confiance entre producteurs, transformateurs et consommateurs potentiels.

Les bouleversements numériques conduisent la prochaine révolution agricole

Heureusement, nous sommes en train de préparer une cinquième révolution agricole, qui pourrait réduire ou éliminer tous ces problèmes. Trois technologies numériques émergentes ont chacune le potentiel de transformer l’agriculture. Ils vont d’outils techniques spécifiques à des nouvelles façons de voir le système existant. Certains, semblent familiers, mais leur utilisation en agriculture est nouvelle.

Robots

Les robots sont déjà acceptés dans de nombreuses fermes, car ils réduisent les coûts de main-d’œuvre, en particulier pour les tâches fastidieuses et répétitives. Cependant, ils vont maintenant au niveau suivant : fonctionner de manière autonome ou au moyen d’instructions précises pour offrir de nouveaux types d’assistance aux personnes.

Intelligence artificielle

L’intelligence artificielle prend les données acquises par les capteurs et les convertit en informations utiles. L’intelligence artificielle désigne des machines capables d’imiter des fonctions « cognitives » telles que « l’apprentissage » et la « résolution de problèmes ». Un exemple intéressant en agriculture est la vision artificielle, dans laquelle les ordinateurs et les logiciels d’exploitation agricole traitent les données visuelles collectées via des UAV, des satellites ou même des téléphones intelligents et fournissent aux agriculteurs des informations utiles. Ces données peuvent aussi stockées et intégrées dans des logiciel exploitation agricole. Ce type de logiciel permet aux agriculteurs de prendre les meilleures décisions pour leurs fermes.

Les drones

oui, ils sont une forme de robot, mais ils apportent une spécificité qui doit être reconnue séparément. Les agriculteurs sont particulièrement intéressés par la possibilité de visiter et d’observer des parties du champ qu’ils ne peuvent pas facilement visiter pendant la saison de croissance et avec les nouvelles technologies de caméra sont accessible pour collecter des informations invisibles à l’œil humain. Les drones sont utilisés pour l’analyse des sols et des champs, la plantation, la pulvérisation / surveillance des cultures, l’irrigation et l’évaluation de la santé des cultures. Même les entreprises qui ne se spécialisent pas dans cette technologie reconnaissent la valeur.

Laisser un commentaire